Expertise accident de la route - Calcul indemnisation, avocat

CABINET D’AVOCAT À LYON EN DROIT DES VICTIMES
ET RÉPARATION DU PRÉJUDICE CORPOREL

04 72 37 28 11

Le traumatisme crânien



MAÎTRE ANNE-GAËLLE FINET

MAÎTRE ANNE-GAËLLE FINET

Avocat au barreau de Lyon

Depuis 15 ans, le cabinet est dédié à l’accompagnement et la défense des victimes de dommages corporels grave. Titulaire d’un DESS en Droit des victimes et d’un DIU traumatismes crâniens…

LIRE LA SUITE

 

Le traumatisme crânien résulte principalement des accidents de la circulation et c’est généralement dans ce contexte qu’ils sont les plus sévères.

D’autres causes sont possibles : les accidents domestiques, les accidents du travail, les accidents de sport ou encore les agressions et les actes de violence.

 

LES SEQUELLES DU TRAUMATISME CRANIEN

Selon leur degré de gravité, ils sont généralement classés en trois catégories :

  • Le traumatisme crânien léger: notamment caractérisé par l’apparition de maux de tête, de petits vertiges, de lésions du cuir chevelu à la suite du choc.
  • Le traumatisme crânien modéré: correspond à une perte de connaissance initiale dont la durée peut varier, accompagnée le plus souvent de maux de tête, de vomissements et d’une amnésie de l’accident et des instants qui suivent.
  • Le traumatisme crânien sévère: est caractérisé par un coma qui s’étend entre plusieurs heures et jours.

De la gravité du traumatisme vont dépendre les séquelles.

  • Le symptôme post-commotionnel : céphalées, vertiges, fatigue, difficultés cognitives.
  • Les séquelles sensorielles: troubles visuels, pertes du goût, de l’odorat ou du toucher.
  • Les séquelles physiques: troubles de la motricité, de la coordination, de l’équilibre ou encore orthopédiques.
  • Les séquelles cognitives: troubles de l’attention et de la concentration, pertes de mémoire, réflexion lente, troubles des fonctions exécutives. On parle alors généralement de « handicap invisible ».

 

POURQUOI FAIRE APPEL À UN AVOCAT FORME SPECIFIQUEMENT AU TRAUMATISME CRANIEN ?

L’indemnisation des préjudices résultant d’un traumatisme crânien nécessite une prise en charge spécifique.

En effet, il est fréquent que les séquelles d’une personne cérébrolésée n’apparaissent pas immédiatement mais progressivement, ce qui rend leur constatation et évaluation complexe.

Mais surtout, les séquelles résultant d’un traumatisme crânien donnent le plus souvent lieu à des préjudices lourds et impactant les différents pans de la vie de la victime (vie sociale, vie familiale, vie affective, vie sexuelle, vie professionnelle) mais également sur celle de son entourage.

Compte-tenu de la spécificité des dommages, et afin de se voir indemniser à hauteur de l’étendue des préjudices subis, il est fortement conseillé de s’entourer de professionnels spécialisés.

En effet la procédure d’indemnisation d’une personne victime de traumatisme crânien requiert :

Une compréhension spécifique des troubles (A titre d’exemple, la connaissance des caractéristiques du syndrome frontal permet une approche empathique et évite toute incompréhension)

-Une connaissance des outils d’évaluation (mission d’expertise spécifiques, avis sapiteur imagerie, neuropsychologue, ergothérapeute, médecin conseil de victime etc …)

-Une réponse adaptée aux besoins et projets de vie (provision en attente de la consolidation, expertises d’étapes en évaluation des besoins…)

-Une approche à la fois humaine et technique dans la prise en charge à tous les stades de la procédure (amiable, judiciaire, civile et ou pénale).

 

Le cabinet d’Anne-Gaëlle FINET, avocate en droit des victimes et réparation du préjudice corporel depuis plus de 15 ans, vous assiste tout au long de votre procédure pour obtenir une indemnisation à la hauteur de vos préjudices.

Maître FINET détient en effet une expertise spécifique en matière de traumatisme crânien et saura s’entourer de professionnels compétents et spécialisés afin que l’expertise médicale, point clef de la procédure, donne lieu à la plus juste évaluation de vos préjudices et ainsi de votre indemnisation.

 

Titulaire d’un diplôme inter-universitaire dédié au Traumatisme crânien, obtenu après une formation à Paris sous l’égide du Dr LAURENT VANIER, (chef du service de rééducation des pathologies neurologiques acquises de l’enfant au sein des hôpitaux de Saint-Maurice), votre avocate mettra tout en œuvre pour faire reconnaitre la spécificité de ce trouble souvent mal connu et dont l’impact sur les victimes et leurs proches est majeur.

Ainsi, à tous les stades de la procédure et de l’expertise notamment, votre avocate se montre vigilante à ce que l’évaluation ne minimise pas les préjudices souvent « invisibles » des victimes.

L’IRM et les tests neuropsychologiques sont des outils indispensables d’appréciation et d’évaluation.

Pour autant ces outils ne font pas tout et les observations de la victime elle-même mais surtout de son entourage sont indispensables.

En effet, les proches, parents ou conjoints sont les plus à même de rapporter tous les changements et les problématiques très concrètes déplorées dans toutes les sphères de la vie à la suite du traumatisme.

Le cabinet est donc très attentif à inclure les proches dans cette démarche d’évaluation.

Dans le même sens, Maître FINET n’hésite pas à solliciter l’intervention d’experts ergothérapeutes pour une appréciation très fine et personnalisée des besoins en aide humaine à la suite du traumatisme crânien.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.